“C’est une feuille de route qui donne le tournis: 4 ans, 27 pays, 108 villes, plus de 230 concerts! Leif Ove Andsnes n’est pas de ces pianistes qui enchaînent récitals ou concerts avec orchestre en variant le répertoire au gré de leurs envies. Comme certains chefs d’orchestre préfèrent consacrer plusieurs saisons à l’exploration d’un cycle complet de symphonies, afin d’élever leur formation au niveau de maturité suffisant et leur direction au niveau de clarté nécessaire, ce pianiste au magnétisme discret aime les grandes odyssées.”

Read the full article online at Le Figaro

Source: Le Figaro

X